Comment ouvrir un magasin de vente au détail de cannabis (2ème partie)


Dans notre dernier blogue intitulé " Comment ouvrir un magasin de détail de cannabis en Ontario (partie 1) ", nous avons abordé les trois premières étapes de l'ouverture d'un magasin de détail de cannabis : avis à l'administration locale, aux pompiers et aux forces de police ; obtention d'une licence d'exploitant de commerce de détail ; et obtention d'une autorisation de magasin de détail de cannabis. Cette deuxième partie couvre les trois dernières étapes : l'obtention d'une licence de gérant de magasin de détail de cannabis, l'obtention d'un contrat d'achat de fournitures avec le magasin de détail du Canada de l'Ontario, l'obtention d'une habilitation de sécurité et l'achèvement de la formation obligatoire, ainsi que les règles et règlements qui s'appliquent à la vente au détail de cannabis.

Licence de gérant de commerce de détail de cannabis

Chaque magasin de vente au détail de cannabis doit avoir un gérant de commerce de détail titulaire d'une licence, sauf si la personne titulaire de la licence d'exploitant de commerce de détail est un propriétaire unique ou est en partenariat avec une ou plusieurs personnes et qu'elle exercera également les fonctions de gérant de commerce de détail.

Toute personne qui exerce l'une des fonctions suivantes doit obtenir une licence de gestionnaire de commerce de détail de cannabis : (i) superviser ou gérer des employés ; (ii) gérer la vente de cannabis ; (iii) gérer les questions de conformité liées à la vente de cannabis ; (iv) acheter du cannabis pour le magasin ; et/ou (v) conclure des contrats pour le magasin.

Pour obtenir et conserver une licence de gérant de commerce de détail de cannabis, vous devez

  • être âgé d'au moins 19 ans ;
  • agir dans le respect de la loi, avec intégrité et honnêteté, et dans l'intérêt public ;
  • ne pas avoir été condamné ou inculpé pour certaines infractions ou avoir exercé des activités non conformes à la loi sur la licence de cannabis, à la loi sur le contrôle du cannabis ou à la loi sur le cannabis ;
  • ne pas avoir eu de rôle ou de lien avec une organisation criminelle, telle que définie à l'article 467.1(1) du Code criminel du Canada ; et
  • ne pas avoir fait de fausse déclaration ou fourni de fausses informations dans votre demande.

Vous devez attendre deux (2) ans pour demander une licence de gérant de commerce de détail de cannabis si (i) vous avez demandé une licence de gérant de commerce de détail de cannabis ou un renouvellement de licence de gérant de commerce de détail de cannabis dans le passé, mais que cette demande a été refusée, ou (ii) vous aviez une licence de gérant de commerce de détail de cannabis qui a été révoquée.

Contrat d'achat de fournitures avec le magasin de détail de cannabis de l'Ontario (OCS)

Un magasin de détail de cannabis ne peut vendre que du cannabis obtenu par l'intermédiaire de l'OCS. Pour plus d'informations sur la conclusion d'un accord d'approvisionnement en gros avec l'OCS, visitez le site learn@ocswholesale.ca ou appelez le 1-888-910-0627.

Habilitation de sécurité et formation

Avant de pouvoir ouvrir et exploiter un magasin de vente au détail de cannabis, chacune des personnes suivantes doit obtenir une habilitation de sécurité :

  • le titulaire de la licence d'opérateur de détail ;
  • la personne désignée par le titulaire de la licence d'exploitant au détail pour lier ce dernier aux activités menées dans le cadre de la licence d'exploitant au détail. Cette personne doit avoir une connaissance suffisante des dispositions de la loi sur le cannabis et des règlements qui s'appliquent au titulaire de la licence d'exploitation au détail. Le titulaire de la licence d'exploitation au détail peut également désigner une autre personne responsable pour remplacer la personne responsable, le cas échéant. L'autre personne responsable doit également obtenir une habilitation de sécurité ;
  • le chef de la sécurité, qui est chargé de veiller à ce que les mesures de sécurité prévues par le règlement d'application de la loi sur le cannabis et le plan de sécurité organisationnel du titulaire de la licence d'exploitant au détail soient en place ;
  • si une société est titulaire de la licence d'exploitant de commerce de détail, tous les administrateurs et dirigeants de la société, les associés d'une société de personnes et toutes les autres personnes qui exercent ou peuvent exercer un contrôle sur la société ;
  • Si une coopérative est titulaire d'une licence d'opérateur de commerce de détail, tous les administrateurs et dirigeants de la coopérative, les associés d'une société de personnes et toutes les autres personnes qui exercent ou peuvent exercer un contrôle sur la coopérative ; et
  • Si une société de personnes est titulaire de la licence d'exploitant de commerce de détail, tous les administrateurs et dirigeants d'une société ou d'une coopérative, les associés d'une société de personnes et toutes les autres personnes qui exercent ou peuvent exercer un contrôle sur la société de personnes.

En outre, toute personne travaillant dans un magasin de vente au détail de cannabis doit suivre avec succès un programme de formation obligatoire approuvé par le conseil d'administration de l'AGCO avant son premier jour de travail. Cette obligation s'applique à tous les titulaires d'une autorisation de magasin de détail ou d'une licence de gestionnaire de commerce de détail de cannabis et à tous les employés du magasin.

Règles et règlements

Les magasins de vente au détail de cannabis en Ontario sont soumis aux normes du registraire pour les magasins de vente au détail de cannabis ainsi qu'aux lois suivantes et à leurs règlements correspondants : (i) la Loi sur le cannabis (Canada) ; (ii) la Loi sur le contrôle du cannabis (Ontario); (iii) la Loi sur les licences de cannabis (Ontario) ; (iv) et le Code criminel. La législation fixe des exigences pour une variété de sujets tels que : (i) la déclaration et la divulgation ; (ii) l'emplacement du magasin ; (iii) le moment où l'on commence à vendre du cannabis ; (iv) les heures d'ouverture ; (v) les sceaux de vente au détail ; (vi) l'affichage d'une autorisation de magasin de détail ; (vii) la tenue de registres ; (viii) la mise à disposition d'informations aux clients ; (ix) la demande d'une pièce d'identité aux clients ; (x) l'embauche d'employés ; (xi) les étalages ; (xii) l'entreposage du cannabis et des produits comestibles ; (xiii) la filtration des bâtiments ; (xiv) l'emballage et l'étiquetage du cannabis ; (xv) la contamination et l'assainissement ; (xvi) l'assurance de la qualité ; (xvii) les ingrédients contenus dans les produits comestibles ; (xviii) les accessoires de cannabis ; (xix) les limites de distribution ; et (xx) la promotion et la publicité. Pour un résumé de ces exigences, voir le Guide AGCO de la vente au détail de cannabis.

En fonction des activités commerciales dans lesquelles ils sont engagés, certains demandeurs, titulaires de licences/autorisations, propriétaires de magasins et employés peuvent également être soumis à d'autres lois et à leurs réglementations correspondantes, telles que la loi sur les aliments et drogues (FDA), la loi sur les produits antiparasitaires (LPA), la loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation (LCSPC), la loi sur le tabac et les produits de vapotage (LPTV ) et la loi sur les engrais.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Sur la clé

Postes connexes