Avant de devenir administrateur ou dirigeant d'une société, lisez ceci !

Rejoindre une société en tant qu'administrateur ou dirigeant peut être une opportunité passionnante. Il peut être intéressant d'inscrire un rôle prestigieux sur votre CV, d'entreprendre une nouvelle expérience d'apprentissage, d'être rémunéré pour vos contributions à une entreprise, de nouer des liens avec d'autres membres de la communauté des affaires et d'aider une entreprise dont les activités vous sont proches et chères. En effet, devenir administrateur ou dirigeant d'une société peut présenter de nombreux avantages, mais aussi des risques. Avant de vous lancer tête baissée dans un nouveau rôle passionnant en tant qu'administrateur ou dirigeant d'une société de l'Ontario, il est important que vous connaissiez les tâches qui vous incomberont et que vous sachiez comment les assumer.

Lire la suite "
Comment puis-je m'assurer que mes entrepreneurs indépendants ne sont pas mes employés ?

En tant que chef d'entreprise, vous préférez peut-être engager des entrepreneurs indépendants plutôt que des salariés afin de pouvoir bénéficier de services en fonction des besoins sans avoir à fournir à vos entrepreneurs des avantages liés à l'emploi. Cette façon de passer des contrats de services peut être avantageuse, mais si vous n'avez pas mis en place un accord approprié et si vous n'entretenez pas une relation client-entrepreneur évidente (par opposition à une relation employeur-employé), vos entrepreneurs peuvent être considérés comme vos employés. Lorsque les circonstances amènent un tribunal ou l'Agence du revenu du Canada à considérer vos sous-traitants comme vos employés, vous devenez responsable de l'octroi à vos sous-traitants des avantages prévus par la loi de 2000 sur les normes d'emploi (Employment Standards Act, 2000) (c'est-à-dire les vacances, les jours de maladie et les indemnités de licenciement), ainsi que de la retenue et du versement de l'impôt sur le revenu des personnes physiques.

Lire la suite "
Ouvrir le certificat d'état de la copropriété : Ce qu'il faut vérifier avant d'acheter

L'achat d'un appartement en copropriété est une étape importante de la vie. Il est difficile de résister à l'attrait d'un mode de vie nécessitant peu d'entretien, de commodités partagées et d'un sentiment d'appartenance à la communauté. Toutefois, avant de signer la ligne pointillée et de vous lancer dans l'aventure de la vie en copropriété, vous devez examiner un document essentiel : le certificat d'état de la copropriété. Le certificat d'état de la copropriété est un trésor d'informations qui vous permet de comprendre l'état actuel de la société de gestion de la copropriété et de l'unité qui vous intéresse. Il donne un aperçu complet de divers aspects qui peuvent avoir une incidence importante sur votre expérience de propriétaire et votre bien-être financier. Dans cet article de blog, nous allons nous pencher sur les subtilités du certificat d'état de la copropriété et mettre en évidence les détails cruciaux que vous devez connaître.

Lire la suite "
Donner du pouvoir à votre entreprise : Options de financement des entreprises

Un prêt est garanti lorsque l'emprunteur apporte un ou plusieurs biens de valeur en garantie, que vous, en tant que créancier, pouvez saisir si l'emprunteur ne rembourse pas votre prêt. Plus le prêt est important, plus vous aurez besoin de garanties. Un prêt peut être garanti de différentes manières, notamment : un contrat de garantie sur les biens personnels de l'emprunteur ; si vous vendez des actions à l'emprunteur, un contrat de nantissement d'actions qui vous donne des droits sur les actions en cas de défaillance de l'emprunteur ; une garantie personnelle d'un tiers ; une hypothèque sur les biens immobiliers de l'emprunteur (terrain) ; et/ou une police d'assurance-vie souscrite par l'emprunteur et vous désignant comme bénéficiaire. 1. Contrat de sûreté Une sûreté

Lire la suite "
Confiez votre confiance à la bonne personne : Conseils pour le choix d'un exécuteur testamentaire en Ontario

C'est l'une des questions les plus fréquemment posées lors de nos premières rencontres avec les clients. Le choix d'un exécuteur testamentaire (également appelé " représentant personnel " ou " fiduciaire de la succession ") est une décision importante lors de l'élaboration de votre plan successoral en Ontario. Voici quelques facteurs à prendre en compte lors du choix de votre exécuteur testamentaire : La fiabilité : Votre exécuteur testamentaire aura des responsabilités importantes, notamment la gestion de vos biens, le paiement de vos dettes et la distribution de vos biens selon vos souhaits. Par conséquent, vous voudrez choisir une personne digne de confiance et responsable. Disponibilité : Votre exécuteur testamentaire doit être disposé à remplir ses fonctions le moment venu et être en mesure de le faire. Demandez-vous si la personne que vous envisagez de choisir a le temps et la disponibilité nécessaires pour assumer ce rôle. Connaissances juridiques et financières : L'exécuteur testamentaire doit comprendre les questions juridiques et financières pour

Lire la suite "
Dois-je prêter le prix d'achat à l'acheteur de mon entreprise ?

Dans notre dernier blog, "Dois-je accepter un financement du vendeur pour acheter mon entreprise ?", nous avons abordé certains des avantages et des inconvénients liés à l'acceptation d'un financement du vendeur par l'acheteur. Ce blogue, quant à lui, traite des avantages et des inconvénients du financement du vendeur. Avantages du financement du vendeur pour le vendeur : Réduction des délais. Certains acheteurs ne peuvent pas prétendre à un prêt auprès d'un établissement financier et, s'ils le peuvent, le processus d'obtention et de réception du prêt peut prendre du temps. Si vous prêtez plutôt le prix d'achat à l'acheteur, vous pouvez réduire les délais et augmenter les chances de conclure l'affaire. Intérêt. Grâce au financement du vendeur, vous avez l'avantage de recevoir la valeur de l'entreprise sous la forme d'intérêts.

Lire la suite "
Dois-je accepter un financement du vendeur pour acheter mon entreprise ?

Si vous souhaitez acheter une entreprise mais que vous avez des difficultés à obtenir un prêt traditionnel auprès d'une banque ou d'une coopérative de crédit, vous pouvez envisager de négocier avec le vendeur un financement par le vendeur. Le financement par le vendeur est un accord par lequel le vendeur accepte de prêter une partie ou la totalité du prix d'achat à l'acheteur, et c'est un accord qui peut être à la fois avantageux et coûteux pour l'acheteur. Avantages du financement par le vendeur pour l'acheteur Financement supplémentaire. Emprunter au vendeur peut augmenter vos chances d'obtenir un second prêt de votre banque. Votre banque peut considérer que la volonté du vendeur de vous prêter de l'argent est une indication que l'entreprise que vous achetez est rentable et que vous serez en mesure d'en tirer profit.

Lire la suite "
Seul le conjoint peut-il prétendre au statut de personne à charge ? Une décision récente a-t-elle étendu cette possibilité aux enfants ?

La réponse courte est "non" - il ne s'agit pas d'une nouvelle loi. Toutefois, il s'agit d'une question très spécifique. J'en parle lorsque j'enseigne la planification successorale : Méfiez-vous des personnes qui peuvent prétendre à une exonération pour les personnes à charge en raison de vos actions. Ce que vous faites de votre vivant a un impact sur votre décès. Il se peut que vous souhaitiez simplement aider, mais il se peut aussi qu'une telle demande aboutisse devant les tribunaux, ce qui entraînerait des problèmes au sein de votre famille. Une décision récente en Ontario montre que le tribunal a le pouvoir d'aider les personnes qui en ont besoin (si elles sont oubliées dans un plan successoral ou un testament), et vous n'avez pas besoin d'être un conjoint. Les enfants peuvent en bénéficier

Lire la suite "
Les dons caritatifs dans votre testament

Nous donnons tous d'une manière ou d'une autre à des œuvres caritatives, que ce soit avec notre argent ou notre temps. Mais il peut être difficile de faire un don à une œuvre de bienfaisance dans un testament, car vous vous demanderez : "Vais-je laisser rien à mes proches ? "Vais-je laisser mes proches sans rien ?" À votre décès, votre succession sera probablement grevée d'une lourde facture fiscale. En faisant un don à une œuvre de bienfaisance dans votre testament, vous pouvez réduire, voire éliminer les impôts, tout en laissant le même montant d'argent à vos héritiers. Comment cela est-il possible ? Ce n'est pas si difficile. Le Canada offre certains des meilleurs avantages fiscaux au monde, ce qui incite les gens à donner plus d'argent à des œuvres de bienfaisance, en particulier à partir de leur succession. Pourtant, de nombreux Canadiens ignorent l'existence de ces avantages fiscaux.

Lire la suite "
Que puis-je faire si le locataire de mon unité de stockage ne paie plus son loyer ?

Au cours des dernières années, avec la demande de logements plus abordables et l'augmentation des espaces de vie plus petits, l'Ontario a connu une explosion du nombre de locations d'unités d'entreposage libre-service. En Ontario, les locations d'unités d'entreposage sont régies par la Loi sur le privilège des réparations et de l'entreposage (LPRÉ) et non par la Loi sur la location commerciale (LTC). Par conséquent, les droits des propriétaires d'unités d'entreposage et de leurs locataires sont souvent mal compris. Ce blog traite des droits des propriétaires d'unités de stockage lorsqu'un locataire manque à ses obligations en vertu d'un contrat de location d'une unité de stockage. Que se passe-t-il lorsque mon locataire ne paie pas son loyer ? En vertu de la LCR, lorsque votre locataire ne paie pas son loyer, vous pouvez résilier votre contrat et réintégrer l'unité de stockage immédiatement. Que se passe-t-il si mon locataire

Lire la suite "
Vous envisagez d'acheter une franchise de vente au détail de cannabis ? - Lisez d'abord ceci !"

Un certain nombre d'entreprises du secteur du cannabis au Canada ont mis en place des systèmes de franchise pour tirer parti du marché du cannabis à usage récréatif. L'idée d'acheter une franchise de vente au détail de cannabis avec une marque déjà établie peut être séduisante, mais avant d'acheter, vous devriez connaître les réponses à ces questions : Comment choisir la bonne franchise ? Comment la loi limite-t-elle les franchisés dans le secteur de la vente au détail de cannabis ? Quelles sont les questions que la loi n'aborde pas encore pour les franchisés du cannabis ? Quels sont les éléments à prendre en compte lors de la négociation d'un contrat de franchise ? Comment choisir la bonne franchise ? Si vous souhaitez acheter une franchise de vente au détail de cannabis, il serait judicieux de conclure un contrat de franchise avec un franchiseur qui connaît bien l'industrie du cannabis et qui a de l'expérience dans ce domaine.

Lire la suite "
Comment ouvrir un magasin de vente au détail de cannabis (2ème partie)

Dans notre dernier blogue intitulé " Comment ouvrir un magasin de détail de cannabis en Ontario (partie 1) ", nous avons abordé les trois premières étapes de l'ouverture d'un magasin de détail de cannabis : avis à l'administration locale, aux pompiers et aux forces de police ; obtention d'une licence d'exploitant de commerce de détail ; et obtention d'une autorisation de magasin de détail de cannabis. Cette deuxième partie traite des trois dernières étapes : l'obtention d'une licence de gérant de magasin de détail de cannabis, l'obtention d'un contrat d'achat d'approvisionnement avec le Magasin de détail du Canada de l'Ontario, l'obtention d'une habilitation de sécurité et la formation obligatoire, ainsi que les règles et règlements qui s'appliquent au commerce de détail du cannabis. Licence de gestionnaire de vente au détail de cannabis Tout magasin de vente au détail de cannabis doit avoir un gestionnaire de vente au détail titulaire d'une licence, sauf si la personne qui détient la licence d'exploitant de commerce de détail est

Lire la suite "
Comment ouvrir un magasin de vente au détail de cannabis (Partie 1)

Depuis la légalisation du cannabis récréatif en 2018, l'industrie de la vente au détail de cannabis en Ontario a connu un essor fulgurant. Il existe de nombreuses lois, réglementations et règles flottant dans une variété de ressources, ce qui peut rendre difficile la compréhension et l'entreprise du processus d'ouverture d'un magasin de vente au détail de cannabis. Ce blogue a pour but d'éliminer les recherches supplémentaires et de rassembler l'information dont vous avez besoin dans un guide simple, étape par étape, afin que vous puissiez ouvrir votre magasin de vente au détail de cannabis plus tôt. Toute personne qui souhaite ouvrir un magasin de vente au détail de cannabis en Ontario doit suivre les étapes suivantes : Envoyer un avis à l'administration locale, au service des incendies et au service de police ou au détachement de la Gendarmerie royale du Canada chargé de fournir des services de police dans la région.

Lire la suite "
Que dois-je inclure dans mon contrat d'actionnaire ?

La plupart des conventions d'actionnaires abordent les questions fondamentales suivantes en les adaptant de manière appropriée : (a) prise de décision ; (b) restrictions sur les transferts d'actions et la propriété d'actions ; (c) financement ; (d) droits de préemption ; (e) droits de premier refus ; (f) ventes obligatoires d'actions ; (g) résolution des conflits ; (h) non-concurrence, non-sollicitation et non-divulgation ; et (i) stratégies de sortie pour les actionnaires. Prise de décision En Ontario, les résolutions écrites des actionnaires ordinaires doivent être signées par les détenteurs d'au moins la majorité des actions avec droit de vote. Un seuil de majorité peut être utile pour obtenir rapidement l'approbation des actionnaires sur des questions simples, mais problématique pour des décisions plus importantes, car les actionnaires minoritaires peuvent être facilement mis en minorité. Pour trouver un équilibre entre l'efficacité et l'équité, il convient de définir dans un pacte d'actionnaires le seuil d'approbation.

Lire la suite "
Qu'est-ce qu'une convention d'actionnaires et pourquoi en ai-je besoin ?

Un pacte d'actionnaires est un accord écrit entre les actionnaires, qui définit les droits, les protections et les obligations des actionnaires, la méthode d'évaluation des actions et la manière dont la société et ses activités seront structurées, gérées et exploitées. Un pacte d'actionnaires peut garantir que les actionnaires sont traités équitablement et peut minimiser les désaccords en clarifiant la manière dont certaines questions seront traitées et dont les différends seront résolus s'ils surviennent. Toute société comptant plus d'un actionnaire doit avoir un pacte d'actionnaires. Types de pactes d'actionnaires Il existe deux types de pactes d'actionnaires : les pactes d'actionnaires généraux, qui n'engagent que les actionnaires qui les signent, et les pactes d'actionnaires unanimes, qui engagent tous les actionnaires, présents et futurs, avec ou sans leur signature, en tant que

Lire la suite "
Se constituer en société (partie 5) : Votre premier entretien avec un avocat

Une fois que vous avez rassemblé les informations nécessaires, et si vous avez décidé de vous constituer en société, l'étape suivante consiste à rencontrer un avocat d'affaires qui vous aidera à créer et à maintenir votre société en ayant à l'esprit les intérêts de votre entreprise. Pour rationaliser et adapter votre expérience avec votre avocat, il est utile de préparer et de compiler les informations dont il aura besoin. Avant votre première rencontre, réfléchissez aux réponses que vous donnerez aux questions suivantes : Votre société gérera-t-elle une activité à but non lucratif ou à but lucratif ? Les sociétés à but non lucratif sont constituées et régies par leur propre législation. Elles sont soumises à des règles particulières concernant les activités commerciales et les pratiques de gouvernance. Informez votre avocat si vous exploitez une entreprise à but non lucratif.

Lire la suite "
Se constituer en société (partie 4) : Comment et quand ?

Comment constituer une société ? Si vous souhaitez constituer votre entreprise en société, faites appel à des professionnels qui vous guideront dans la création, le maintien et l'exploitation de votre société. Un comptable d'entreprise peut travailler avec vous pour découvrir les avantages fiscaux potentiels, élaborer une structure d'actions appropriée et, une fois que votre entreprise est constituée en société, il peut produire des états financiers annuels et déposer la déclaration annuelle d'impôt sur le revenu de la société. Un avocat d'affaires peut préparer et déposer vos statuts (conformément aux instructions de votre comptable, le cas échéant) et établir le registre des procès-verbaux de votre société. Une fois que votre entreprise est constituée en société, il peut tenir à jour vos registres d'entreprise, s'assurer que votre société est conforme aux lois et règlements en vigueur, vous aider à préparer et à négocier des contrats

Lire la suite "
Constitution en société (partie 3) : Considérations supplémentaires

Pour planifier la création, le maintien et le fonctionnement futurs de votre société, vous devez prendre en compte certaines questions importantes, telles que : (a) l'impact des contrats préexistants sur votre nouvelle société, (b) l'utilisation et l'enregistrement des noms commerciaux, (c) le transfert de vos biens personnels à votre société, (d) l'établissement d'un testament secondaire, (e) la conclusion d'une convention d'actionnaires, et (f) la manière de modifier une société. Contrats avec des tiers Avant de vous constituer en société, demandez à votre avocat d'affaires d'examiner vos contrats existants, tels que les baux commerciaux et les contrats d'approvisionnement, afin d'y trouver des dispositions qui vous obligent à informer l'autre partie des changements apportés à votre entreprise (tels que la constitution en société) ou à obtenir son consentement avant de céder le contrat à votre société. Les termes de vos contrats existants

Lire la suite "
Constitution en société (Partie 2) : Les obligations

Dans la première partie de cette série de blogs, nous avons examiné ce que signifie la constitution d'une société et les avantages potentiels de la constitution d'une entreprise. La constitution en société s'accompagne également d'obligations légales ponctuelles et récurrentes, dont certaines nécessitent de l'argent, du temps et de l'attention, comme (a) le dépôt des déclarations de revenus annuelles ; (b) le dépôt des déclarations de renseignements annuelles ; (c) l'enregistrement d'une société fédérale pour exercer ses activités dans une province ou un territoire ; (d) l'enregistrement d'une société provinciale pour étendre ses activités à une autre province ; (e) la tenue des registres de la société ; (f) la tenue des assemblées annuelles ou la signature des résolutions annuelles ; et (g) l'obtention des numéros de TVH, des permis et des licences, s'il y a lieu. Déclarations d'impôt sur le revenu Toute société doit déposer une déclaration d'impôt sur le revenu auprès de l'Agence du revenu du Canada au plus tard six mois après la date d'enregistrement de la société.

Lire la suite "
Se constituer en société (1ère partie) : Les avantages

La première chose qu'un propriétaire d'entreprise qui envisage de se constituer en société doit savoir, c'est ce qu'est une société et pourquoi une personne peut choisir d'exploiter une entreprise par l'intermédiaire de ce type d'entité. Qu'est-ce qu'une société ? Une société est une entreprise constituée au niveau fédéral ou provincial. Lorsqu'un propriétaire d'entreprise constitue son entreprise en société, il crée une nouvelle entité juridique distincte de lui. Par conséquent, la société a ses propres droits et responsabilités, tout comme une personne - elle peut acheter et vendre des biens, emprunter de l'argent, conclure des contrats, poursuivre et être poursuivie, et doit déclarer ses impôts, le tout en son nom propre. Une société est détenue et contrôlée par ses actionnaires, et ses activités commerciales sont gérées par son conseil d'administration.

Lire la suite "